Blogs 9 minutes

Comment choisir le meilleur fournisseur de solutions e-commerce ? 7 facteurs à prendre en compte

Maxime Rocher
janvier 4, 2023
trois femmes regardent un ordinateur et évaluent différentes solution e-commerce

Vous avez décidé de vous lancer dans l’e-commerce ou de changer de fournisseur de solutions e-commerce, et vous avez déjà fait tous les préparatifs nécessaires pour votre projet e-commerce.

Le moment est donc venu de choisir un fournisseur de logiciels. Mais comment choisir le meilleur fournisseur e-commerce pour votre entreprise ?

Choisir un fournisseur e-commerce commence, bien sûr, par le choix du bon logiciel e-commerce. Mais ce n’est que la première étape. De nombreux autres facteurs sont à prendre en compte lorsque vous comparez les fournisseurs de logiciels e-commerce pour trouver le meilleur partenaire pour votre projet e-commerce.

A travers une série d’entretiens avec différents experts en e-commerce, nous avons créer une liste de critères à prendre en compte pour aiguiller votre choix – du prix aux intégrations technologiques, en passant par l’expertise ou encore l’adaptation à la culture.

7 facteurs à prendre en compte pour comparer les fournisseurs de solutions e-commerce :

    1. Comparaison des logiciels e-commerce prêts à l’emploi : Quelle solution standard fournisseur répond le mieux à vos besoins ?

    La première étape clé pour choisir un fournisseur de solutions e-commerce est, bien sûr, de trouver celui dont la solution répond aux besoins de votre entreprise. Pour ce faire, vous devez d’abord avoir défini vos objectifs en matière d’e-commerce et établi une liste de priorités des exigences relatives aux produits.

    Une fois que vous avez dressé votre liste de priorités, commencez à chercher des fournisseurs qui répondent à la plupart, sinon la totalité, de vos exigences clés dans leur solution e-commerce standard prête à l’emploi. En général, il est préférable d’éviter un trop grand nombre de personnalisations, car cela peut rapidement augmenter la durée de votre projet et vous faire dépasser votre budget. Et ne partez pas du principe que si une fonctionnalité est incluse à titre standard dans une plateforme e-commerce, elle le sera dans une autre, car ce n’est pas toujours le cas.

    Les exigences en matière de logiciel e-commerce comprennent notamment :

    • Exigences générales : Exigences du marché B2B ou B2C, intégration de tiers, options PaaS versus SaaS
    • Exigences techniques : Capacités informatiques et d’hébergement, conformité et certifications en matière de sécurité
    • Exigences fonctionnelles : Caractéristiques, conception et développement du portail de vente en ligne, capacités du service client, exigences en matière de marketing et de promotion
    • Administration : Gestion de la plateforme e-commerce, fonctionnalités de libre-service comprises

    Vous pouvez également étudier les propositions de valeur uniques (PVU) de chaque fournisseur pour vérifier si elles correspondent à vos objectifs. Déterminez ce qui rend leur solution et leur approche e-commerce uniques, et en quoi leur offre diffère de celle de leurs concurrents.

    2. Intégration des systèmes : Ces solutions e-commerce s’intègrent-elles à votre stack technique actuel ?

    En plus de trouver une plateforme qui répond à votre liste d’exigences en matière d’e-commerce, pensez également à la manière dont vos solutions potentielles s’intégreront dans votre infrastructure informatique et votre stack technique existants. Il s’agit ici d’éviter les systèmes qui fonctionnent par silos et requièrent des frais de maintenance et des ressources supplémentaires, en plus de présenter une plus grande marge d’erreur. L’idée est également de tirer le meilleur parti possible de vos investissements technologiques et de vos processus de travail existants.

    L’intégration des systèmes est particulièrement importante lorsque votre organisation se développe et s’étend à de nouveaux marchés. Pour éviter les opérations en silos qui nécessitent des frais généraux et des ressources supplémentaires, la plateforme e-commerce que vous avez choisie pour héberger votre portail de vente en ligne doit s’intégrer à votre tech stack existant. ”

    — Giuseppe Ianni |Vice-président des ventes chez Sana Commerce

     

    Votre système ERP est-il le moteur de votre entreprise ? Utilisez-vous une plateforme de marketing ? Avez-vous déjà pris le temps de saisir toutes les informations détaillées sur vos produits dans un système de gestion des informations produits (PIM) ? Souhaitez-vous que votre site e-commerce soit hébergé dans le cloud, ou la politique de votre entreprise consiste-t-elle à tout héberger sur site ? Assurez-vous que votre fournisseur de solutions e-commerce a les capacités de connecter de manière transparente votre nouvelle plateforme e-commerce à tout système et infrastructure existants.

    Connexion de l’ERP : interface ou intégration directe

    Si votre entreprise utilise un système ERP, il est important, lors du choix d’un fournisseur d’un logiciel e-commerce, de déterminer comment vous souhaitez que votre logiciel e-commerce soit relié à votre ERP. Vous avez le choix entre une solution interfacée et une solution directement intégrée.

    Une solution e-commerce directement intégrée, telle que Sana Commerce, s’installe dans votre système ERP. La plateforme e-commerce peut alors accéder à toutes vos données ERP, fonctionnalités et calculs associés existants et les rendre disponibles sur votre portail de vente en ligne sans nécessité de reproduire les informations. En bref, votre ERP est le moteur qui alimente votre site. Cela présente des avantages, dont une rapidité de déploiement, une réduction des frais de maintenance et une plus grande clarté des retours sur investissements, ainsi que des fonctionnalités de tarification personnalisée pour les clients et bien d’autres atouts.

    Les plateformes e-commerce interfacées, en revanche, fonctionnent de manière autonome. Ces solutions ne fournissent que le portail de vente (partie frontale). Vous pouvez toujours relier votre portail de vente en ligne à votre ERP à l’aide de connecteurs. Les données sont ensuite synchronisées avec votre ERP de manière ponctuelle, mais tous les ajustements et les calculs doivent être effectués deux fois : une fois dans votre portail de vente en ligne et une fois dans votre ERP. Cela rend généralement le projet de déploiement plus long et plus complexe, tout en impliquant également davantage de coûts de maintenance et de ressources à long terme.

    Le développement d’une stratégie e-commerce est votre priorité cette année ?

    3. Coûts e-commerce : Où se positionnent les différents fournisseurs de solutions sur le plan financier ?

    Le budget est toujours une considération importante lors du choix d’un fournisseur de solutions e-commerce. Et de nombreux facteurs sont à prendre en compte lors de la comparaison des prix des fournisseurs d’e-commerce. Les éléments suivants en font par exemple partie :

    • Coût du logiciel prêt à l’emploi
    • Frais de déploiement
    • Tous frais de connexion supplémentaires : par exemple, si les intergiciels ou les connecteurs nécessaires à la synchronisation de vos systèmes techniques ne sont pas inclus d’emblée
    • Tous frais de personnalisation supplémentaires : pour tout ce qui n’est pas inclus dans la solution standard
    • Coûts d’hébergement : et s’ils sont fixes ou variables, par exemple en fonction du trafic du site ou du chiffre d’affaires
    • Tous frais supplémentaires de partenaire d’hébergement
    • Frais de maintenance et d’assistance
    • Frais d’agence (si la gestion autonome de la boutique en ligne n’est pas possible)
    • Frais supplémentaires : par exemple, prestataires de services de paiement
    • Frais de conception ou de modèles

    Les solutions e-commerce se déclinent en une grande variété de grilles tarifaires. Certains fournisseurs, tels que Sana Commerce, assurent la transparence de leurs prix en incluant la plupart, sinon la totalité, des frais d’abonnement fixes. Vous savez donc à quoi vous attendre dès le départ.

    D’autres fournisseurs de logiciels peuvent demander des frais de licence peu élevés, mais vous facturer séparément chaque connecteur, chaque partenaire d’hébergement et chaque demande d’assistance dont vous pourriez avoir besoin, aussi bien pendant la phase de déploiement qu’une fois votre site mis en ligne. Ce type de structure de prix rend plus difficile l’estimation précise du coût de votre projet à l’avance.

    On peut comparer l’achat d’une solution e-commerce à l’achat d’un billet d’avion. Certaines compagnies aériennes incluent tout dans le prix du billet. D’autres vous factureront des frais supplémentaires pour les bagages enregistrés, le choix du siège, les divertissements, les collations à bord, les taxes, etc. en plus du prix initial du billet 

    — Jacco Hop | Responsable pré-ventes chez Sana Commerce

    Cela complique la comparaison des fournisseurs de logiciels e-commerce. Si un fournisseur de solutions peut paraître le moins cher au départ, il peut s’avérer plus coûteux sur le long terme. Ainsi, méfiez-vous toujours des frais cachés et assurez-vous d’avoir une vision claire de ce que vous achetez.

    Et il ne s’agit pas seulement des frais que vous payez directement à votre fournisseur d’e-commerce. Vous devez également tenir compte de l’argent que vous dépenserez – ou économiserez – en ressources internes pour gérer et entretenir votre plateforme e-commerce. Là encore, tout dépend du type de solution e-commerce et du fournisseur que vous choisissez.

    4. Temps de mise sur le marché : Dans quel délai les vendeurs peuvent-ils lancer votre portail de vente en ligne ?

    Le temps, c’est aussi de l’argent ! Veillez à choisir un fournisseur capable de livrer votre portail de vente en ligne dans les délais prévus. Plus vite votre portail de vente sera opérationnel, plus vite vous pourrez commencer à gagner de l’argent en ligne.

    La rapidité avec laquelle votre fournisseur e-commerce peut livrer une boutique en ligne dépend de ses méthodes de travail et de la solution que vous choisissez. Par exemple, si vous optez pour une solution prête à l’emploi fournie par un fournisseur expert en e-commerce, vous serez opérationnel beaucoup plus rapidement qu’avec une plateforme amplement personnalisée qu’un fournisseur moins expérimenté doit construire entièrement.

    5. Expérience et antécédents pertinents : Ces fournisseurs d’e-commerce ont-ils l’expertise dont vous avez besoin ?

    Le meilleur fournisseur de solution e-commerce pour votre entreprise est généralement un fournisseur doté d’expérience auprès de votre type d’entreprise et sur votre type de projet. Cela signifie qu’il doit avoir de l’expérience sur les points suivants :

    • Expertise e-commerce : Cela peut sembler évident, mais vérifiez que le principal domaine d’expertise de votre fournisseur est bien l’e-commerce, et que ce n’est pas un simple projet secondaire.
    • B2B et/ou B2C : De nombreux fournisseurs de solutions e-commerce ont beaucoup d’expérience dans le domaine du B2C, mais moins dans celui du B2B. Le résultat ? Un site très attractif visuellement mais rattaché à un backend incapable de gérer les complexités des commandes B2B. Et vice versa. Si, en tant qu’entreprise B2C, vous optez pour un fournisseur ayant peu d’expérience dans ce domaine, vous risquez de ne pas bénéficier des fonctionnalités B2C que vous recherchez.
    • Taille des entreprises clientes : Les entreprises de tailles différentes ont souvent des structures internes et des processus de travail différents, auxquels votre fournisseur de services e-commerce devra pouvoir s’adapter pendant le projet.
    • Secteur ou industrie
    • Processus de vente similaires : S’assurer que votre fournisseur de services e-commerce a l’expérience de votre secteur est un excellent point de départ. Mais intéressez-vous également à ce que font exactement ses clients. Disons que vous fabriquez et distribuez de la pierre, alors que les précédents clients de votre fournisseur sont tous des fabricants d’équipements électroniques pour le bâtiment. Les deux secteurs se ressemblent, mais vos processus de travail et de vente peuvent varier considérablement.

    Pour vérifier leur expérience, vous devez demander à vos fournisseurs potentiels des exemples d’anciens clients comparables à votre entreprise en termes de taille, de champ d’action et d’objectifs. Vous pouvez même demander à entrer directement en contact avec ces clients. Par exemple, consultez les témoignages de certains de nos propres clients sur leur expérience en termes d’e-commerce.

    Il n’y a vraiment rien de mieux que de consulter directement les expériences et les avis de véritables utilisateurs de la plateforme e-commerce. Découvrez comment se positionnent d’autres entreprises comme la vôtre – y compris vos pairs et vos concurrents – et quels fournisseurs elles utilisent. ”

    — Melanie Volkmann | Cheffe de projet chez Sana Commerce

    6. Adaptation à votre culture : Quel fournisseur de solutions e-commerce ferait le meilleur partenaire ?

    Outre le choix d’un fournisseur de logiciels e-commerce possédant l’expérience nécessaire, vous devez également vous demander si ce fournisseur convient à votre organisation. Il s’agit ici de trouver un fournisseur dont la culture, le professionnalisme et les processus de travail correspondent ou complètent les vôtres afin de pouvoir bénéficier d’une collaboration fluide, claire et efficace. L’idée est de trouver un fournisseur de solutions e-commerce qui soit non seulement capable de s’adapter à votre façon de travailler, mais avec lequel vous pouvez aussi établir un véritable partenariat.

    Par exemple, si vous êtes une entreprise qui fonctionne en waterfall, n’optez pas pour un fournisseur qui ne peut travailler qu’avec la méthodologie agile. De même, si vous êtes une grande entreprise, il peut être judicieux d’éviter d’opter pour une toute nouvelle start-up. En bref, évitez de vous adresser à des prestataires dont le mode de fonctionnement est très différent de celui de votre entreprise.

    Ne choisissez jamais un fournisseur. Choisissez un partenaire.

    — Robert Pennings | Customer Success Manager chez Sana Commerce

    7. Capacités en matière d’assistance : Comment les vendeurs vous aideront-ils et vous formeront-ils ?

    Avant, pendant et après le déploiement de votre nouvelle plateforme e-commerce, vous aurez probablement besoin de l’assistance de votre fournisseur de logiciels e-commerce. Il faut donc étudier les services supplémentaires offerts par les fournisseurs que vous avez présélectionnés :

    • Quel type d’assistance apportent-ils du début à la fin ?
    • Quel type de formation offrent-ils à leurs clients ?
    • Quel sera le délai de réponse à vos appels ou à vos e-mails ?
    • Sont-ils actifs dans votre région et/ou offrent-ils une assistance mondiale ?

    Le type d’assistance dont vous aurez besoin dépendra des besoins de votre entreprise. On constate souvent que les grandes entreprises ont des exigences plus élevées que les petites entreprises. Mais quelles qu’elles soient, pour garantir le bon déroulement de votre projet e-commerce, le fournisseur que vous avez choisi doit être en mesure de répondre à vos besoins en matière d’assistance et de maintenance.

    Envie d’en savoir plus sur notre solution e-commerce intégrée ?

    C’est le moment de mettre au travail les quelques fournisseurs de solutions e-commerce que vous avez retenus !

    Maintenant que vous avez une bonne vue d’ensemble de ce qu’il faut rechercher pour choisir votre fournisseur et partenaire e-commerce, il est temps de définir qui sont vos 3 à 5 fournisseurs préférés. Demandez aux fournisseurs que vous avez retenus de vous communiquer les documents dont vous avez besoin pour effectuer une comparaison finale en toute connaissance de cause. Demandez-leur notamment les éléments suivants :

    • Démonstration en direct de la solution e-commerce : Pour mieux comprendre le fonctionnement de la solution e-commerce proposée et, surtout, pour savoir si elle vous conviendra.
    • Comparaison avec la concurrence : Pour obtenir une perspective différente sur la façon dont les fournisseurs d’e-commerce se comparent les uns aux autres, et savoir lequel pourrait le mieux répondre aux besoins de votre entreprise.
    • Appel d’offres (RFP) complété : Pour obtenir des réponses à toutes vos questions clés sur le fournisseur et sa solution, et comparer facilement les fournisseurs de solutions e-commerce entre eux.

    Conseils pour créer un appel d’offres pour une solution e-commerce :

    1. Ne posez des questions que sur votre produit minimum viable (MVP). Laissez de côté tout ce que vous ne prévoyez pas d’utiliser au cours de la première année. Ainsi, vous et votre fournisseur de services e-commerce pourrez vous concentrer sur ce qui compte vraiment pour votre entreprise.
    2. Utilisez un format structuré, comme une liste d’éléments distincts. Plus votre appel d’offres est structuré, plus il sera facile pour le fournisseur de fournir des réponses claires, ce qui vous permettra de comparer plus facilement les différents fournisseurs.
    3. Impliquez chaque département dans le processus d’appel d’offres, mais confiez à une seule personne la responsabilité de l’appel d’offres lui-même. Cela vous permettra de vous assurer que tous les sujets sont couverts tout en évitant les doublons ou les contradictions au sein de l’appel d’offres – ce qui, d’après notre expérience, arrive souvent !

     

    Et si vous devez changer de fournisseur de solution e-commerce en plein milieu de la phase de déploiement ?

    Vous avez peut-être déjà choisi un fournisseur de solution e-commerce, mais au moment du déploiement, les choses ne se passent pas comme vous l’aviez espéré. Peut-être votre projet e-commerce dépasse-t-il le budget prévu ? Ou peut-être que la plateforme ne s’intègre pas à votre stack technique existant comme promis ? Ou alors votre fournisseur n’est pas en mesure de garantir les fonctionnalités dont vous avez besoin ? Ou l’expérience client sur votre portail de vente en ligne n’est peut-être tout simplement pas à la hauteur de vos attentes ?

    Une fois que vous avez déjà fait un investissement, il est difficile de prendre la décision d’arrêter le projet et de chercher un autre fournisseur de solutions. Mais cela ne doit pas vous empêcher de changer de fournisseur. Il faut prendre en compte non seulement votre investissement initial, mais aussi d’autres facteurs tels que les frais à long terme et les économies potentielles, et vous demander si la solution répondra à terme à vos besoins.

    Changer de fournisseur e-commerce à mi-chemin du déploiement initial est exactement ce qu’a fait notre client Moto Direct. Vous pouvez lire l’intégralité de leur témoignage (en anglais) pour comprendre pourquoi ils ont pris cette décision difficile, mais nécessaire.

    « Sana Commerce est la meilleure solution pour les entreprises de fabrication ou de vente en gros de taille moyenne qui utilisent SAP ou Microsoft Dynamics. « 

    Tout pour votre projet e-commerce

    Les secrets pour une expérience client qui bat toute concurrence