Comparer les plateformes e-commerce B2B

Vous envisagez d’utiliser une plateforme e-commerce B2B et vous souhaitez déterminer quels sont les meilleurs fournisseurs de logiciels e-commerce ? Vous êtes au bon endroit. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les différents types de solutions e-commerce B2B et sur celles qui répondent le mieux aux besoins de votre entreprise.

Deux hommes comparent des plateformes e-commerce b2b

Quelle est la différence entre les plateformes e-commerce B2C et B2B ?

À première vue, peu de choses semblent distinguer l’e-commerce B2C et B2B. Après tout, ne s’agit-il pas simplement de vendre des produits via une boutique en ligne ? Si c’est effectivement le cas en substance, la réalité est un peu plus complexe.

Les besoins fondamentaux auxquels une boutique en ligne doit répondre sont les mêmes pour les consommateurs et les acheteurs professionnels : ils ont besoin d’un canal de vente en ligne disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Mais c’est là que s’arrêtent les similitudes.

Les acheteurs professionnels ont un certain nombre de besoins supplémentaires auxquels les portails de vente en ligne B2B doivent répondre pour offrir une alternative viable au simple appel téléphonique ou envoi d’un e-mail ou d’un fax à votre service commercial. Interrogez vos fournisseurs potentiels à propos des éléments suivants :

La tarification spécifique au client

Les boutiques en ligne destinées aux consommateurs, appelées B2C, proposent un prix standard pour chaque produit, souvent assorti de remises pour les achats en gros ou pour les membres inscrits. En revanche, de nombreuses entreprises B2B ont conclu des accords de prix distincts avec leurs clients, ce qui doit se refléter sur leurs canaux de vente en ligne.

Les acheteurs indépendants ou cellules décisionnelles

Les consommateurs prennent souvent leurs propres décisions d’achat seuls, voire en concertation avec une ou deux autres personnes. Les achats professionnels, eux, peuvent être beaucoup plus complexes, ce qui peut être difficile à refléter dans les boutiques en ligne B2C. Les plateformes e-commerce B2B sont spécifiquement conçues pour prendre en charge différentes fonctions, ce qui vous permet d’enregistrer les processus d’achat et la structure des cellules décisionnelles de votre client.

La fonctionnalité de recherche de produits

Si les consommateurs peuvent effectuer des recherches à partir du nom d’une marque ou de la description d’un produit, les acheteurs chevronnés du commerce B2B utilisent souvent les numéros d’article pour s’assurer de commander exactement le bon article. En fonction de leur secteur d’activité, il se peut qu’il n’existe qu’un seul article spécifique adapté aux besoins de leur entreprise. Les portails de vente en ligne B2B sont conçus en tenant compte de tous ces besoins.

Vous êtes à la recherche de la plateforme e-commerce B2B idéale ?

Il existe un grand nombre de fournisseurs de solutions e-commerce, dont chacun prétend être meilleur que les autres. Cela ne fait aucun doute, chacun a des atouts précieux pour tel ou tel public, mais la véritable question est la suivante : Quel logiciel e-commerce est le meilleur pour vous ? Tout dépend de votre secteur d’activité, de la taille de votre entreprise, de vos objectifs et de vos besoins. Nous voulons vous aider à trouver la solution idéale pour votre entreprise, même si ce n’est pas la nôtre.

Quels sont les différents types de logiciels e-commerce ?

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des quatre principaux types de logiciels e-commerce. Une fois que vous en saurez plus sur chaque type, vous pourrez utiliser ce tableau comparatif pour voir comment ils se positionnent en termes de connectivité et d’intégration ERP, de maintenance, de vue client, d’accès clients à la documentation en ligne ou encore d’exécution des commandes.

Par où commencer votre projet e-commerce ?

Nous publions régulièrement des conseils et astuces pour vous aider.

Logiciels e-commerce intégrés à un ERP

Exemple : Sana Commerce

Les solutions e-commerce intégrées sont conçues pour transformer l’ERP en un moteur pour portail de vente en ligne. En exploitant les données de l’ERP en plus du site e-commerce, il devient possible de créer des expériences en ligne plus pertinentes, attractives et personnalisées.

Ce type de logiciel intègre les systèmes de front et de back-office pour proposer un environnement commercial unifié qui est beaucoup plus facilement évolutif, personnalisable et extensible, en plus d’offrir des fonctionnalités d’automatisation qui permettent de gagner du temps.

Il dote les représentants du service client d’une visibilité unique sur les clients, tous canaux confondus. Les commandes provenant de plusieurs canaux et les stocks sont tous gérés à partir d’un seul système, qui permet d’y répondre efficacement. Même l’historique des commandes d’un client peut être utilisé pour proposer des offres personnalisées et pertinentes.

Logiciel de panier d’achat

Exemple : MagentoShopify

Ce type d’application sert à créer la boutique en ligne frontale mais possède sa propre structure de tableau. Cela signifie que toutes les informations utilisées en ligne doivent être créées dans ce système (ex. : informations produits, attributs produits, prix et stocks). De même, les commandes saisies en ligne à partir de la boutique en ligne frontale sont renvoyées à la plateforme de panier d’achat, qui, elle aussi, est séparée de tout système de back-office.

Ce type de logiciel est fortement axé sur le B2C, qui est moins complexe que le B2B. Ainsi, lorsqu’il s’agit de ventes B2B, ces applications se trouvent souvent dépourvues des fonctionnalités nécessaires pour passer des commandes complexes, soit par exemple des rôles, droits ou autorisations nécessaires pour passer des commandes en tant qu’entreprise.

Shopping cart software

Connecteurs

Exemple : eBridge Connections

Les connecteurs sont une application tierce utilisée pour synchroniser une boutique en ligne avec un système ERP. Si ces applications créent un flux bidirectionnel d’informations entre deux systèmes, celui-ci s’effectue généralement à un intervalle prédéfini, ce qui signifie que les informations ne sont pas réellement mises à jour en temps réel. Les données sont également répliquées et synchronisées plutôt que disponibles en temps réel, directement à partir de l’ERP.

Sana University

Logiciels e-commerce interfacés

Exemple : k-eCommerce

Ces applications incluent un outil qui permet de gérer la boutique en ligne frontale destinée aux clients, donc le CMS et d’autres fonctionnalités e-commerce comme la saisie des commandes en ligne ou les promotions. Elles incluent également un connecteur (construit en interne) pour synchroniser les informations avec le système ERP.

Ce type d’application ne permet pas une véritable synchronisation en temps réel. En plus de cela, il est quand même nécessaire de procéder à une réplication des données. Et dans certains cas, comme avec les applications de panier d’achat, certaines données qui se trouvent déjà dans l’ERP doivent être recréées manuellement dans l’application en raison des limitations du connecteur.

Interfaced e-commerce software

Intéressé par une plateforme e-commerce conçue pour des cas B2B ?